mercredi 18 juillet 2012

Everyday beauty*












* en référence à elle que j'aime visiter un peu beaucoup passionnément à la folie !

Le matin, dans le train, quand je suis trop endormie pour lire ou travailler, j'observe les voyageurs petit-déjeuner. Il y a ceux qui mordent à pleines dents dans leur croissant et boivent leur café allongé dans les gobelets en carton achetés au petit buraliste de la gare avant de partir, il y a les inconditionnels du petit espresso avalé vite fait sur le quai en fumant la première cigarette de la journée, il y a les jeunes femmes d'une trentaine d'années qui grignotent leur sachet de Petit Beurre ou de Choco BN en sirotant à la paille leur brickette de jus de pomme (ce sont mes préférées).
Ce matin, il y avait un monsieur qui se parlait à lui-même, tout bas, avec l'air très animé qu'on a lors d'une conversation passionnante, sauf qu'aucun son ne sortait de sa bouche et qu'il était seul face à la porte du train. Une fois arrivé à Paris, il a ouvert la porte du train en s'aidant d'un vieux mouchoir usagé pour ne pas avoir de contact avec la poignée (je suis sûre que vous y penserez la prochaine fois que vous prendrez le train - ne vous étonnez pas si vous attrapez un rhume).
Le matin, j'aime quand j'arrive dans Paris encore endormie, et que je flâne avant une réunion sur des bords de Seine déserts. Ce que je préfère, c'est avoir un rendez-vous dans un endroit que je ne connais pas, alors je m'équipe de mon sempiternel petit plan de Paris qui me fait ressembler à une touriste et m'attire irrémédiablement des "vous êtes perdue ?" des garçons qui s'ennuient. Bien sûr, je réponds toujours "non non tout va bien" avec mon air très avenant et deux fois sur trois je me perds pour de vrai. Mais du coup, j'en profite pour lever les yeux et regarder ce qui m'entoure, ce qu'on ne fait pas beaucoup dans ses trajets quotidiens, vous en conviendrez. J'aime particulièrement les petits passages et leurs enseignes vieillottes. Parfois, je croise une fille avec un chignon en forme de noeud, alors je la photographie de dos en priant pour qu'elle ne se retourne pas (comment faites-vous pour photographier des inconnus ? Je ne sais jamais comment m'y prendre, saisir le moment, demander l'autorisation ?).
Le soir, je monte dans le train, je ne regarde personne, je fais surtout bien attention à ne pas me mettre à côté du super-groupe de super-potes-de-train qui se retrouvent tous les soirs après le travail et qui ont un amour du calembour et de la blague sexiste un peu trop développé à mon goût (niveau Jean-Marie Bigard pour vous donner une idée). Je repère les habitués (mon ancien voisin et son vélo , le jeune homme qui a fait une crise d'épilepsie pendant un trajet un jour, le vieux monsieur qui me fait penser à mon papy, avec son sac à dos et ses mains caleuses).
Je me plonge dans mon livre en cours et je m'endors bercée par le bruit régulier du roulement du train sur les rails.
Une fois rentrée dans ma petite maison en chantier, je suis accueillie par un Mister P. extatique parce qu'il a réussi à (au choix) monter sa structure de plafond autoportant / démonter le vieux radiateur / installer l'électricité pour les spots / enfin compris le mode d'emploi de l'aérateur de salle de bains.
J'écoute son petit compte-rendu de travaux avec toute l'attention dont je peux faire preuve à cette heure et je finis affalée sur mon canapé à équeuter des haricots en regardant la dernière saison de Skins. Everyday routine, everyday beauty ♥

22 commentaires:

  1. J'adore*...j'étais pareil il y à quatre ans quand je prenais le train...J'aimais à imaginer les liens,les vies de chacun...de suivre une histoire débutée le matin et terminée sur le retour*
    C'est bon cette flannerie...et pareil au retour bouquin et somme...
    Ta photo colorée de ton chez toi...j'adore...et ou as tu dénicher ce porte cartes postale?????
    Non d'une pipe je cherche en vain*

    RépondreSupprimer
  2. Comme toi a l’époque où je devais prendre les transports pour travailler ... quand nos horloges rythmés sur la même routine on retrouve les habitués et leurs rituels et on les voit évoluer, grandir, vieillir au fil du temps...et j'observais beaucoup tout ces gens que je croisais quotidiennement le temps d'un trajet etj'aimais aussi imaginer aussi leurs vies

    RépondreSupprimer
  3. ben raconté comme ça, c'est drôlement joli, on pourrait presque en faire un petit film à la Amélie Poulain :-)

    RépondreSupprimer
  4. Rolala, c'est quand je vois tes photos et que je lis tes mots que je me dis que décidément, tu m'as manqué !!!!!!!

    RépondreSupprimer
  5. Je ne sais par quel tour de magie tu mets de l'émotion dans la photo des haricots beurre, c'est fort, très fort ! Tu as un vrai regard pour photographier le quotidien et lui donner de la force. Quant à ta routine, elle fait écho à la mienne pendant quelques années. 1h10 deux fois par jour à retrouver des visages familiers, à se lier d'amitié avec des personnes très différentes, à pester contre les retards, les gueulards, les accros au téléphone ! A cette époque le tricot aurait été encore plus apprécié mais mes copains c'était un livre et un petit coussin mignon. Christina a bien raison, tu nous as vraiment manqué !!

    RépondreSupprimer
  6. Cela fait du bien de te retrouver avec ces si belles photos.

    RépondreSupprimer
  7. J'aime toujours autant tes petites photos... Contente que tu sois de retour ! Dans le train, quand je le prends tôt, j'ai toujours mon petit thermos de café... Lundi dernier, au programme, c'était tricot et lecture !

    RépondreSupprimer
  8. Ces photos sont magnifiques !!!!!!!

    RépondreSupprimer
  9. on est vite absorbé par notre quotidien et prendre le temps de voler quelques instants, quelques clichés fait du bien.tes photos sont très belles et j'aime beaucoup les couleurs de ces peintures.

    RépondreSupprimer
  10. ça fait si longtemps que je ne suis pas passée par ici, sorry!
    j'aime les chignons noeuds aussi, mais j'ai abandonné avec mes cheveux fins fins fins...et puis j'ai coupé!
    bises!!

    RépondreSupprimer
  11. Comme cette journée me fait envie !

    RépondreSupprimer
  12. comme j'aime lire ces lignes et venir par ici me régaler les yeux de tes jolies photos!!!!

    RépondreSupprimer
  13. Je suis FANA de tes photos...
    et cette facon de raconter ces jolis moments du quotidien...

    RépondreSupprimer
  14. Merci pour ce regard généreux, moi aussi je suis heureuse de retrouver ton beau regard.
    Le meilleur d'Amiens
    Delphine

    RépondreSupprimer
  15. Très jolis moments et très jolies photos ! la première me donne envie de matins calmes et sereins ...

    RépondreSupprimer
  16. Une fenêtre poétique où j'aime me poser...le soir ou le matin très tôt (celui avant de s'endormir)...
    Dans la lignée des mots laissés ici, je prends plaisir à te retrouver ici...
    Et j'avoue que ces aller-retours, aussi bien contés soient-ils, me laissent admirative... moi qui affronte toujours aussi difficilement les matins avec ce déchirement, quelque soit l'heure, de quitter les draps de la nuit...même si une fois poser le pied hors du lit tout va souvent mieux...

    à bientôt!

    RépondreSupprimer
  17. J'adore ton texte, j'adore tes photos. C'est un trésor cette capacité a saisir la beauté dans l'anodin, le bonheur dans le trivial. Tu me fais commencer la journée en beauté !

    RépondreSupprimer
  18. Oh merci, merci Chloé, je suis si touchée :)))
    Tu aimes la beauté du quotidien, comme moi, tu sais la voir et l'apprécier, ce n'est pas le cas pour tout le monde, nous sommes bien chanceuses d'y arriver, ça rend la vie bien plus douce ;)

    RépondreSupprimer
  19. j'ai beaucoup aimé te lire, merci ^^

    RépondreSupprimer
  20. Tes photos et tes mots sont doux...quel régal! (en parlant de régal, je vois ton Hot cross bun, j'en ai rapporté trois paquets à congeler ^_^)

    RépondreSupprimer
  21. Un billet sur ton blog et quelques jolies photos, c'est du bonheur pour la journée!!
    Je craque pour ton coussin...

    RépondreSupprimer
  22. VaporFi is the best electronic cigarettes supplier.

    RépondreSupprimer

Par ici les p'tits mots !